Les oméga 3

Parmi ces acides gras, l’acide alphalinolénique, apporté en quantité suffisante (2 g/j), contribue à maintenir un taux normal de cholestérol sanguin, dans le cadre d’une alimentation équilibrée. On les trouve en quantité significative dans les huiles de colza, de noix, de lin et dans les poissons gras. L’apport quotidien moyen en acides gras de la famille des oméga 3 est deux fois inférieur aux recommandations*.

Dans son rapport de décembre 2016, l’Anses* rappelle que la consommation d’huiles végétales riches en ALA (telle que les huiles de noix ou de colza) devrait être quotidienne**.

BON A SAVOIR : les acides gras essentiels

Certains acides gras sont indispensables au bon fonctionnement de notre organisme, et permettent chez les enfants, d’assurer une croissance et un développement normal. Ces acides gras sont dits “essentiels”, car ils ne peuvent être synthétisés par notre organisme et doivent donc être apportés par notre alimentation pour couvrir nos besoins. Il s’agit de l’acide alpha-linolénique (oméga 3) et de l’acide linoléique (oméga 6) dont les huiles végétales constituent une source importante.
Dans son rapport de décembre 2016, l’Anses rappelle que la consommation d’huiles végétales riches en ALA (telle que les huiles de noix ou de colza) devrait être quotidienne**.

img-omega3

*Analyse des apports nutritionnels en acides gras de la population française à partir des données INCA 2 – 2015.
** Rapport Actualisation des repères du PNNS : révision des repères de consommations alimentaires. Décembre 2016.