Cohorte EPIC : les teneurs des phospholipides plasmatiques en acide alpha-linolénique et en acide linoléique sont inversement associées au risque de diabète de type 2

La question de savoir si et comment les acides gras polyinsaturés (AGPI) n-3 et n-6 sont liés au diabète de type 2 (DT2) est à ce jour débattue. Afin d’apporter des éléments de clarification, les auteurs de cette étude ont mesuré les AGPI plasmatiques chez 12 132 patients souffrant de DT2 et 15 919 sujets témoins participant à l’étude européenne EPIC-InterAct dans huit pays européens. Ils ont également revu systématiquement les études prospectives publiées sur les AGPI en circulation et le risque de DT2.

Les résultats montrent que parmi les AGPI n-3, l’acide alpha-linolénique (ALA) est inversement associé au DT2 (HR par écart-type [SD] 0,93; IC95% 0,88-0,98) alors que l’acide docosa-hexaénoïque (DHA) n’est lui pas significativement associé. Parmi les AGPI n-6, l’acide linoléique (LA) (0,80; IC95%: 0,77-0,83) et l’acide eicosadiénoïque (EDA) (0,89; IC95%: 0,85-0,94) sont inversement liés au DT2, alors que l’acide arachidonique (AA) ne présente pas de lien. Des associations positives significatives sont par ailleurs observées avec l’acide gamma-linolénique (GLA), le dihomo-GLA, l’acide docosatetraénoïque (DTA) et l’acide docosapentaénoïque (n6-DPA), avec des HR par SD respectifs de 1.19 (95% CI 1.14–1.24), 1.46 (95% CI 1.34–1.59), 1.13 (95% CI 1.06–1.21) et 1.14 ( 95% CI 1.05–1.24). Ces résultats apparaissent largement similaires aux résultats comparatifs de neuf études incluant entre 71 à 2 499 cas de DT2.

En conclusion, ces résultats à grande échelle suggèrent une importante association inverse entre AGPI n-3 d’origine végétale circulants (ALA) et acide linoléique, et le DT2. Par contre, aucune association convaincante ne semble exister avec les AGPI n3 dérivés du milieu marin (EPA et DHA). Enfin, la détection d’associations avec des AGPI moins bien étudiés souligne l’importance de considérer les acides gras individuels plutôt que de se concentrer sur la classe des acides gras.

Forouhi NG et al. Association of Plasma Phospholipid n-3 and n-6 Polyunsaturated Fatty Acids with Type 2 Diabetes: The EPIC-InterAct Case- Cohort Study. PLoS Med. 2016 Jul 19;13(7).